Egalité homme-femme : La carte de la parité face au pouvoir en Europe

8 mars 2017
VoxEurop

Cette carte et ce tableau, basés sur le Gender Equality Index 2012, montrent la représentativité des femmes et des hommes dans les positions de décision dans les pays de l'UE.

Selon les auteurs de l'Index,

Une représentativité équilibrée selon le genre dans les positions de pouvoir est fondamentale du point de vue de l'égalité homme-femme : d'abord, d'un point de vue de la justice sociale pour ce qui est de l'égalité des chances ; ensuite, d'un point de vue démocratique, afin que la société dans son ensemble soit représentée de manière équilibrée. Il est également nécessaire de prendre en considération l'effet qu'une représentativité plus importante des femmes a sur le changement du fonctionnement des institutions, lorsqu'elles accèdent à des domaines dominés auparavant par des hommes, ce qui engendre par ricochet des effets positifs sur la société dans son ensemble.

Le pouvoir politique se mesure sur la base de la présence des femmes au sein des ministères, des Parlements et des assemblées locales. Le pouvoir économique se calcule par rapport à la présence des femmes dans les conseils d'administration des principales sociétés cotées en Bourse et de la proportion de femmes et d'hommes dans les instances dirigeantes des banques centrales des pays membres.

"Par rapport aux hommes, les femmes sont largement sous-représentées dans plusieurs secteurs du pouvoir", écrivent les auteurs, qui notent toutefois que

alors qu'une légère augmentation de la représentativité des femmes a été observée entre 2005 et 2012, les hommes sont sur-représentés dans les ministères, les Parlements et les assemblées régionales. […] Le phénomène est encore plus marqué dans la sphère économique. Les hommes sont largement sur-représentés dans les conseils d'administration dans la plupart des pays membres, et les femmes arrivent à peine au cinquième des membres dans une poignée de pays. Ce phénomène est encore plus accentué au sein des banques centrales, où les femmes sont totalement absentes des instances dirigeantes dans près d'un tiers d'entre elles.

C'est pour cela, concluent les auteurs, qu'

il est crucial d'affronter ces disparités démocratiques et économiques afin d'assurer qu'une promotion effective de l'égalité des genres soit mise en place à travers des politiques des Etats membres et que les femmes et les hommes soient impliqués dans la reprise économique.