Europe-États-Unis : Chacun pour soi

Chacun pour soi – Tom Janssen
30 mai 2017 – Trouw (Amsterdam)

Au lendemain du sommet de l'OTAN du 26 mai et du G7 de Taormine, en Sicile, des 27-28, tous deux marqués par de profondes divergences entre les dirigeants européens et le président américain Donald Trump, Angela Merkel a affirmé que "les temps où nous pouvions totalement nous reposer sur d’autres sont en partie révolus. Nous, les Européens, nous devons vraiment prendre en main notre propre destin."

Ce constat signifie que, selon la chancelière allemande, il est désormais difficile de compter sur le traditionnel allié américain, ou sur le Royaume-Uni post-Brexit, dans la coopération internationale.