Elections législatives en Italie : A démêler

A démêler – Tom Janssen
8 mars 2018 – Trouw (Amsterdam)

Le résultat des élections legislatives italiennes du 4 de mars complique les chances de formation d'un gouvernement, aucun des partis et des coalitions en lice n'ayant obtenu la majorité absolue des sièges au Parlement. C'est le Mouvement 5 étoiles (M5S), parti anti-système et eurosceptique, fondé par Beppe Grillo, qui s'impose comme le premier parti politique d'Italie, avec 32,6% des voix, suivi par la formation de "centre-droit", qui regroupe Forza Italia (14%), dirigée par l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi, et les partis d'extrême droite la Ligue (18,7%), eurosceptique également, et Fratelli d'Italia (4,3%). La coalition de centre-gauche, menée par le parti démocrate de Matteo Renzi, ne rassemble que 22,85% des votes.