Santé : Monsantocchio

Monsantocchio – Burki
21 septembre 2012 – 24 heures (Lausanne)

Se basant sur des expériences n'excédant pas 3 mois, le géant des engrais et des biotechnologie affirme que ses produits génétiquement modifiés, dont le maïs MON 810 autorisé en Europe, sont sans danger pour l'homme. Mais une étude menée sur des rats pendant 2 ans par une équipe de chercheurs français, portant sur le maïs NK 603 de Monsanto, révèle une surmortalité des animaux et un taux de tumeurs anormalement élevé.