Guerre en Syrie : Rentrée belliqueuse

28 août 2013
24 heures Lausanne

Rentrée belliqueuse – Burki

Le gouvernement britannique a annoncé qu'il allait présenter ce 28 août au Conseil de sécurité de l'ONU une proposition de résolution "condamnant l'attaque à l'arme chimique par [le président syrien] Bachar El-Assad et autorisant les mesures nécessaires pour protéger les civils", afin d'obtenir un mandat pour une intervention militaire contre le régime de Damas.

La recours à la force doit être autorisé par au moins neuf des 15 membres du Conseil de sécurité. La Russie et la Chine, qui ont droit de veto, ont déjà annoncé qu'elles s'y opposeraient.