Elections locales en Espagne : Rajoy au bord du précipice

Rajoy au bord du précipice – Bernardo Vergara
25 mai 2015 – Eldiario.es (Madrid)

Lors des élections municipales et régionales partielles (15 des 19 régions) du 24 mai, "la gauche bouscule le pouvoir absolu du Parti populaire [PP]" du Premier ministre Mariano Rajoy, écrit El Diario.es. A Madrid et à Barcelone, les coalitions de gauche menées par les candidats soutenus par Podemos, le mouvement né des manifestations du 15-M, sont en position de gouverner.

Le PP subit "une saignée de 2,4 millions de voix et la perte de quasiment toutes les majorités dans les régions et les villes importantes", poursuit le quotidien en ligne, et il devrait perdre le pouvoir dans quatre régions, même s'il reste le premier parti du pays, avec 27% des voix, devant le Parti socialiste, avec 25%. Mais les résultats confirment que la tendance à l'effacement du bipartisme se poursuit, avec l'émergence de nouvelles forces politiques, comme Podemos et Ciudadanos (au centre-droit). Pour El Diario.es,

Le succès d'Ada Colau à Barcelone et de Manuela Carmena à Madrid annonce une nouvelle saison politique à quelques mois des élections législatives de décembre.