Un média européen

27 mai 2009
Presseurop

"La langue de l’Europe, c’est la traduction", a remarqué un jour Umberto Eco. Cette diversité linguistique et culturelle a engendré l’une des civilisations les plus créatives, mais aussi des conflits sans nombre. Aujourd’hui, alors que 500 millions d’Européens vivent dans une Union toujours plus étroite malgré leurs hésitations, la langue n’est plus un facteur de divisions. Mais il est difficile de bien se connaître lorsque l’on doit jongler avec vingt-trois langues officielles – sans oublier les langues régionales qui ne demandent qu’à être reconnues par Bruxelles.

Pour s’informer ou se divertir, ces 500 millions d’Européens peuvent regarder la télévision par satellite, écouter la radio sur internet, lire les journaux sur papiers ou sur la Toile. La distance n’est plus un obstacle. Mais où qu’ils soient sur le continent, la plupart d’entre eux se tourneront vers les médias dans leurs langues, ou dans une ou deux autres. "Pour trouver des informations sur l’Europe, les Européens n’ont aucun média transnational vers lequel se tourner", regrettait récemment Marc Leijendekker, le responsable des pages Europe du quotidien néerlandais NRC Handelsblad. "Il n’existe pas de journal européen qui soit lu par les Italiens comme par les Tchèques, aucun site internet sur lequel les Espagnols comme les Suédois pourraient s’informer, aucune émission télé diffusée dans tous les salons d’Europe à 20h."

Ce rêve de journaliste, et aussi, nous l’espérons, celui de nombreux citoyens de l’Europe, est notre ambition. Né à l’initiative de la Commission européenne, et confié à quatre magazines ayant l’expérience de la presse internationale (Courrier international en France, Internazionale en Italie, Forum en Pologne et Courrier internacional au Portugal), Presseurop est réalisé en toute indépendance par des journalistes venus de toute l’Union. Chaque jour, la rédaction choisira, traduira en dix langues et confrontera ce que la presse européenne et mondiale écrit de plus neuf et original sur l’Europe. Non pas l’Europe institutionnelle, déjà bien relayée, mais l’Europe telle que la vivent les femmes et les hommes. Bienvenue sur Presseurop.