Les titres du jour

2 janvier 2013
Presseurop
Frankfurter Rundschau, Politiken, Le Soir & 4 autres

“L’Irlande prend la présidence de l’UE. Le pays avance sur la voie du dépassement de la crise financière”, écrit le quotidien. Il rapporte les propos du Premier ministre irlandais Enda Kenny, qui a déclaré que “le pays va également oeuvrer pour la reprise en Europe”.

Frankfurter Rundschau, Francfort

Guérison à l’Irlandaise

Selon le directeur du Comité international de la Croix-rouge, Yves Daccord, l’Europe du sud connaîtra des protestations et des révoltes semblables à celles du printemps arabe dans le Maghreb. Par exemple, la Croix-Rouge grecque a fait faillite et en Espagne, la dernière collecte a été utilisée pour les citoyens espagnols.

Politiken, Copenhague

La Croix-Rouge : L’Europe sera le nouveau centre des urgences du monde

Pour le quotidien belge, l’année 2013 “s’annonce aussi difficile que 2012”, notamment sur le plan de l’emploi. Selon les prévisions de la Banque de Belgique, le taux de chômage devrait atteindre 8,1%, contre 7,4% l’an dernier.

Le Soir, Bruxelles

Economie : ce qui nous attend en 2013

Alors que les Cassandre annoncent une douloureuse année 2013 afin de permettre le redressement national et européen, Libération se veut optimiste. “Et si 2013 n’était pas l’année de la grande déprime, de la grisaille et de la douleur [...] Si l’espoir prenait le pas sur la désespérance généralisée ?”.

Libération, Paris

2013 : ça va bien se passer

Selon les prévisions des chefs d'entreprise consultés par le quotidien économique, l’économie espagnole commencera à récupérer en 2013, notamment au deuxième semestre. Les raisons: l'augmentation de la compétitivité de l'économie et des exportations facilitées par les réformes du marché du travail, le contrôle du déficit public et la stabilisation du système financier.

Cinco Días, Madrid

2013. L’année de la stabilisation

Citant des prévisions d'économistes pour 2013, Rzeczpospolita constate que le taux de chômage en Pologne pourrait atteindre 14,6% (contre 12,9% en novembre 2012), et le PIB croître seulement de 1,5% (pour 2,1% en 2012). Les salaires, eux, ne devraient pas augmenter de plus de 3%, soit passer à 3 800 zlotys (934 euros) par mois en moyenne, pour un taux d’inflation annuel estimé à 2,1%.  

Rzeczpospolita, Varsovie

Un état pré-infarctus

Après avoir officialisé sa proposition de prendre la tête d’une coalition de “réformistes du centre radical” en vue des élections législatives de février, l’actuel Premier ministre Mario Monti s’est lancé dans la campagne électorale en promettant d’alléger la charge fiscale. Mais sous son gouvernement, la pression fiscale a augmenté de manière significative, passant de 44,7% à 45,3%.

Logo – La Repubblica, Rome

Réduire les impôts d’un point