Portugal : La récession fait craindre un autre plan de sauvetage

24 février 2012 – Presseurop Público
, 24 février 2012

"La prévision du PIB portugais renforce le scénario d'un nouveau plan de sauvetage", met en garde Público. La veille, la Commission européenne avait prédit pour le Portugal la seconde plus mauvaise performance économique en Europe en 2012, derrière la Grèce. Alors que le gouvernement portugais prévoit une baisse de 3% du PIB, Bruxelles va plus loin avec 3,3%, dans un climat macroéconomique empli d"incertitudes".

Les économistes interrogés par le quotidien de Lisbonne pensent que le chômage, qui s'élève actuellement à 14%, continuera d'augmenter, et "avec une récession s'accentuant, un nouveau plan de sauvetage sera inévitable. C'est juste une question de temps", déclare l'un d'entre eux. Un autre ajoute sombrement que les prévisions sont -

… la confirmation que les mesures d'austérité ne marchent pas, qu'elles sont destructrices et que la récession sera inévitable et longue. […] Un plan de sauvetage accompagné d'une récession rend impossible une solution. Je crains que le besoin d'une aide extérieure ne devienne un problème récurrent, en entraînant d'autres.

Les prévisions de Bruxelles arrivent alors que les experts de la BCE, de l'UE et du FMI se trouvent au Portugal pour voir si le pays se conforme au plan de sauvetage de 78 milliards d'euros de mai 2011. Dans un éditorial, Publico prévient qu'-

en l'absence d'une approche européenne différente du problème portugais (et des problèmes espagnol, italien et grec), cette forte chute du produit intérieur brut est une sentence sans appel. Et comme on ne voit aucun changement des priorités de l'axe Merkozy sur la crise de la dette, le pays doit se préparer à davantage grincer des dents, et à faire face à des destructions d'emplois encore plus rapides et une dégration plus profonde de l'économie. (...) Ce que Bruxelles a révélé hier menace de plonger le pays dans un abysse avant même que les réformes ne se mettent en place.