Bourse : La dette européenne fait peur à l’Asie

26 mai 2010 – Presseurop Financial Times

Cover

Les craintes liées à l'instabilité de la zone euro et les tensions entre les deux Corées continuent à faire baisser les marchés, note le Financial Times. La journée du 25 mai a commencé avec "une baisse vertigineuse des bourses européennes et asiatiques, tandis que New York a connnu une chute semblable à l'ouverture". Le quotidien économique explique que les investisseurs abandonnent les placements les plus risqués et misent sur la relative stabilité de la dette américaine et allemande. L'Asie regarde à présent l'Europe avec davantage de prudence : selon une enquete de la banque Barclays Capital, "deux tiers des investisseurs japonais craignent que le plan d'aide de 750 milliards d'euros [approuvé par les Vingt-Sept] n'aura 'pas beaucoup' d'impact sur les difficultés de la zone euro". Pire, le Japon et la Chine ne s'inquiètent pas uniquement pour la dette du Portugal, de la Grèce, de l'Italie ou de l'Irlande : "Ils commencent à s'inquiéter aussi pour les titres de dette allemands". L'inquiétude provient en partie de la lenteur de la croissance européenne et de l'imprévisibilité de la politique de l'Union, et surtout des "traces laissées dans le fonctionnement de la zone euro par les CDO [obligations adossées à des actifs] vendus par les banques à l'époque du boom du crédit".

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la