Espagne : La Catalogne un peu moins autonome

29 juin 2010
Presseurop
Presseurop

Cinq ans après l’entrée en vigueur de la réforme du Statut d'autonomie la Catalogne, la Cour constitutionnelle a rendu sa décisionsur le recours, déposé en 2006, par l’opposition de droite contre ce texte qui élargit l’autonomie de la région. "La Cour a approuvé 95% du texte original, sans satisfaire la Generalitat", le gouvernement régional catalan, déclarant inconstitutionnels 14 des 223 articles du texte et en "interprétant" 27, note El País.Le quotidien madrilène qualifie d’"historique" la décision de la Cour en raison de ses implications politiques, et du fait qu'elle fut la décision la "plus polémique et la plus compliquée" qu'elle ait eu à prendre. La sentence, qui définit le concept de nation catalane et rappelle "l’unité indissoluble de l’Espagne", donnera "d’abondantes munitions rhétoriques" en vue de la campagne pour les élections locales, prévues à l’automne. El Mundoqualifie la décision de "grand rafistolage juridique qui affaiblit l´Espagne" et annonce "une période de forte tension entre la Catalogne et le gouvernement central, dans le meilleur des cas". Côté catalan, La Vanguardia estime que la Cour "a été sans pitié pour les aspirations catalanes en matière de langue, de justice et d’impôts", en ne reconnaissant notamment pas le caractère "préférentiel" du catalan. Toutefois, note encore La Vanguardia, l’arrêt "a permis de sauver les meubles de la réforme catalane et de mettre l´essentiel à l'abri", de même qu’elle a "sauvé" la "dignité de la Catalogne". Selon El Periódico de Catalunya, enfin, la Cour a approuvé un "Statut au rabais", alors que celui-ci avait été approuvé par les Parlements espagnol et catalan et lors d’un référendum régional, en 2006.