Alimentation : “UE : l’appel de plus en plus fort pour un étiquetage plus clair de la viande”

25 février 2013 – Presseurop Der Standard
Der Standard, 25 février 2013

“La France, l’Allemagne et l’Autriche veulent une meilleure traçabilité des aliments“, note le quotidien, alors que le scandale de la viande de cheval bat son plein.

Avant le Conseil des ministres de l’Agriculture à Bruxelles ce 25 février, le ministre autrichien de l'Agriculture Nikolaus Berlakovich demande un “passeport pour les aliments” qui rendrait transparents l’origine et les ingrédients de plats cuisinés produits au sein de l’UE.

Il compte se concerter avec ses homologues allemand, français et britannique afin de faire plier les résistances au niveau européen. Celles-ci proviendraient principalement “de l’industrie [qui] craint davantage de bureaucratie.”