Portugal : “La troïka ne cède pas un millimètre”

3 octobre 2013 – Presseurop Diário de Notícias

La délégation de la troïka quittera le Portugal le 4 octobre sans avoir cédé de terrain au cours des 8ème et 9ème évaluations du plan de sauvetage, écrit Diário de Notícias.

Le FMI, la BCE et l’UE demandent de nouvelles mesures d’austérité pour compenser celles qui ont été rejetées par la Cour constitutionnelle. Ces nouvelles mesures devraient porter sur de nouvelles coupes dans les dépenses de l’Etat à hauteur de 4,3 milliards d’euros en 2014. La troïka a refusé d’assouplir l’objectif des 4% de déficit à 4,5% pour l’année prochaine, comme le demandait le gouvernement portugais. Elle a appelé à un plan B en cas de rejet par la Cour constitutionnelle de ces prochaines mesures.

Selon des sources proches des négociations, si le Portugal ne parvient pas à atteindre une croissance de 0,4 ou 0,5% en 2014

il n’y aura pas de nouveau plan d’aide pour soutenir le retour du pays sur les marchés et tout dépendra d’une éventuelle négociation sur un second plan de sauvetage avec l’Europe.

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la