Italie : Berlusconi dans l’antichambre du tribunal

16 février 2011 – Presseurop La Repubblica
La Repubblica, 16 février 2011

"Ruby, procès à Berlusconi", résume à la Une La Repubblica, au lendemain de la décision du juge pour les enquêtes préliminaires du Tribunal de Milan de procéder à la comparutionimmédiate du chef du gouvernement le 6 avril prochain. Le magistrat estime que les preuves sont suffisantes pour le juger pour avoir eu des relations sexuelles avec une prostituée mineure à l’époque, Karima El-Mahroug, dite “Ruby Rubacuori”, et d’avoir fait pression sur le chef de la police de Milan afin qu’il la relâche, alors qu’elle avait été arrêtée pour vol, en mai dernier. Des “délits gravissimes”, estimeEzioMauro,ledirecteurduquotidiendegauche, selon lequel la crise politique qui pourrait être déclenchée par le procès n’a qu’une solution : “Aller voter, et que les citoyens jugent d’eux-mêmes”. Dans le CorrieredellaSera,léditorialisteconservateurSergioRomanoestime au contraire que Berlusconi doit affronter le procès tout en restant à son poste, afin d’”éviter que cette législature ne se termine dans une salle de tribunal” et de montrer que “la politique ne se fait pas dans les palais de justice, mais dans les parlements et les bureaux de vote”.