Crise de la dette : Le Portugal se dirige vers des élections anticipées

16 mars 2011 – Presseurop Diário de Notícias

Cover

"Sócrates menace de partir si le nouveau plan d'austérité est rejeté", titreDiário de Notícias. Dans une interview donnée à la télévision privée, le Premier ministre portugais a affirmé que "si les parlementaires votaient contre le plan d'austérité, cela signifierait que le gouvernement ne pourra pas se rendre au sommet de l'UE les 24 et 25 mars pour présenter des mesures afin de parachever la consolidation fiscale (…) et nous devrons donc consulter le peuple pour avoir son avis". José Sócrates a expliqué qu'une crise politique serait de la seule responsabilité du PSD (le parti social-démocrate, le plus grand parti d'opposition), qui a décidé de voter contre les mesures. Le nouveau plan d'austérité annoncé par le ministre des Finances le 11 mars, a soulevé une vague de protestations contre le gouvernement, l'accusant de ne pas avoir discuté préalablement des nouvelles mesures d'austérité avec le Président et le parlement.Diário de Notíciasajouteque "on se dirige vers le rejet du plan d'austérité et la démission du gouvernement avant le sommet européen. Seul un miracle permettrait d'éviter des élections anticipées au printemps".

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la