Politique : Le communisme interdit au Portugal ?

16 juillet 2009 – Presseurop Diário de Notícias

Cover

Alberto Jardim, dirigeant du Parti social-démocrate (PSD) auquel appartient le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, va présenter une proposition de révision intégrale de la Constitution portugaise, rapporte Diario de Noticias. L'objectif : interdire l’idéologie communiste. Alberto Jardim, qui dirige la région autonome de Madère de façon populiste et autoritaire depuis presque 35 ans, présentera son projet "révolutionnaire" au Parlement régional le 22 juillet. “La démocratie ne doit pas tolérer des attitudes et des idéologies autoritaires et totalitaires, non seulement de droite, comme le fascisme, expressément interdit par le texte constitutionnel actuel, mais aussi de gauche, comme c’est le cas du communisme”, explique Jardim.

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la