Diplomatie : L’Europe centrale partage ses ambassades

7 septembre 2009
Presseurop
Hospodářské noviny

Hospodářské noviny, 1 janvier 1970

Le Groupe de Visegrád, qui réunit la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, et la Hongrie, a décidé d’ouvrir des ambassades et consulats communs dans certains pays d’Asie centrale, d’Afrique et d’Amérique latine, pour faire baisser le coût de leur présence à l’étranger. "Les relations entre la Slovaquie et la Hongrie ressemblent à un film de gangsters", remarque Hospodářské Noviny, en faisant référence aux tensions entre les deux pays au sujet de la minorité hongroise de Slovaquie. "Mais il semble que les péripéties récentes n’empêchent pas la collaboration diplomatique étroite."

Pour Varsovie, le groupe "pourrait devenir un pionnier de la diplomatie commune de l’UE". Mais il ne s’agirait pas des missions diplomatiques communes, car Visegrád est une structure informelle qui ne peut pas représenter ses membres dans les pays tiers. La “collocation” des ambassades est déjà pratiquée par les pays scandinaves "qui ne partagent les sièges diplomatiques dans des pays lointaines, mais aussi à Berlin", note le quotidien économique pragois.