Economie Industrie et commerce

Automobile : Le retour électrique de la Trabant

16 septembre 2009
Presseurop
Süddeutsche Zeitung

Suddeutsche Zeitung du 16 septembre 2009.
Suddeutsche Zeitung du 16 septembre 2009.

Elle est bleu ciel, a des phares ronds, rappelle vaguement la Mini et elle est la star de l'exposition internationale automobile (IAA) qui ouvrira ses portes le 17 septembre à Francfort. La Trabant a ressuscité, titre à propos d'elle la Süddeutsche Zeitung. Et plus encore, car pour la première fois dans son histoire, la "voiture unique" du socialisme allemand roulera plus vite que ses concurrentes. "La Trabant NT", produite par l'entreprise Herpa et le constructeur Indikar "sera une voiture électrique, dotée d'une batterie ionique." Le temps d'attente pour en obtenir une a également  diminué [il fallait patienter 10 ans entre la commande et la réception]. "En 2012, Herpa et Indikar veulent livrer 5 000 Trabant – s'ils trouvent un investisseur", note le quotidien munichois, qui rappelle que le développement de la "version écolo de la voiture culte de la RDA coutera au moins 30 millions d'euros". La nouvelle Trabant n'échappera pas aux habituels soucis de la voiture électrique. Pour 20 000 euros pièce "elle roulera au maximum 160 km avant d'avoir besoin d'une prise électrique".