Les titres du jour

10 octobre 2012 – Presseurop Ta Nea, Bild, Die Presse & 4 autres

La visite très médiatique d’Angela Merkel à Athènes s’est achevée sans résulat concret. La chancelière allemande a affirmé son soutien au maintien de la Grèce dans la zone euro et aux efforts fournis par les Grecs. Mais elle n’a annoncé ni accélération de l’aide financière ni délai pour le rééquilibrage des comptes publics.

Ta Nea, Athènes

Elle est venue, elle a vu, elle a vaincu

Le tabloïd dénonce “des protestations dégeulasses contre Merkel à Athènes” et déplore que les Allemands paient “ENCORE plus” pour la Grèce, en référence à 30 millions d’euros versés par l’Allemagne dans le cadre d’un programme d’aide aux réformes l’administration du pays.

Bild, Berlin

L’Allemagne n’a pas mérité ça !

“Merkel s’efforce d’adopter un nouveau ton vis-à-vis de la Grèce”, écrit le quotidien. Loin du parcours de la chancelière, environ 40 000 Grecs ont protesté contre le programme d’austérité imposé à Athènes.

Die Presse, Vienne

La peur nue de l’austérité allemande

L’Assemblée nationale a approuvé la ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) au sein de l’Union économique et monétaire par 477 voix contre 70. Mais 20 députés du Parti socialiste du président François Hollande ont voté contre. Et la gauche, avec 282 voix en faveur du texte négocié par l’ancien président Sarkozy, a obtenu à peine plus que la majorité absolue (fixée à 274 votes exprimés).

La Tribune, Paris

Hollande obtient un “oui, mais...” de gauche

Dans le discours qu’il prononcera lors de la conférence du Parti conservateur, le Premier ministre britannique David Cameron va “être franc avec le peuple britannique” pour évoquer les défis auxquels est confronté la nation, révèle le quotidien londonien. Il mettra en garde sur le fait que les valeurs fondamentales comme “le dur labeur, la force des familles, et le fait d’être responsable et au service des autres” seront nécessaires si le pays veut se sortir de la pire crise économique qu’il connaît depuis des décennies.

The Daily Telegraph, Londres

C'est marche ou crève pour la Grande-Bretagne, avertit David Cameron

Le Parlement espagnol a rejetté, par 276 voix sur 350, la proposition du parti indépendantiste catalan Esquerra Republicana de Catalunya (ECR) de transférer au Parlement catalan le droit de convoquer des référendums. Cela aurait donné un soutien légal à un possible référendum sur l’indépendance de la région après les élections régionales du 25 novembre. La décision concerne aussi un hypothétique cas similaire au Pays basque, où des élections régionales seront organisées le 21 novembre, avec une victoire probable du Parti nationaliste basque (PNV).

El Correo, Bilbao

Le Parlement ferme la porte à un référendum en Catalogne et au Pays basque

Le président allemand Joachim Gauck est en visite en République tchèque ce 10 octobre. Il se rendra à Lidice, le village rasé par les nazis en 1942 après l'attentat mortel contre le protecteur adjoint du Reich en Bohème-Moravie Reinhard Heydrich, et dont quasiment tous les habitants furent tués ou déportés. Il est le premier président allemand à faire ce geste.

Logo – Mladá Fronta DNES, Prague

Je pense à ceux qui ont survécu à Lidice