Les titres du jour

12 novembre 2012 – Presseurop To Ethnos, Delo, Lietuvos Rytas & 4 autres

Au terme d’une séance houleuse — certains députés ont appelé à “lyncher” et à “jeter la honte” sur les signataires du mémorandum d’entente avec la troïka des bailleurs de la Grèce — le Parlement a adopté le budget pour 2013 par 167 voix sur 300. Les députés restent largement divisés face au risque toujours présent d’une faillite de l’Etat, des pressions des Européens et de la rue qui ne décolère pas.

To Ethnos, Athènes

Défilé (de phénomènes) extrêmes au Parlement

Surprise au premier tour de l’élection présidentielle : avec 40,01% des voix, l'ancien Premier ministre Borut Pahor devance le président sortant, Danilo Türk (35,8%), donné pourtant gagnant par tous les sondages. Une éventuelle élection du social-démocrate Pahor, considéré comme plus conciliant avec l’actuel chef du gouvernement, le conservateur Janez Janša, pourrait faciliter la gouvernance du pays, traversé par une grave crise économique et sociale.

Delo, Ljubljana

Pohor devance Türk, les deux au second tour

La Cour constitutionnelle a invalidé l’élection de trois députés travaillistes (pour irrégularités dans l’établissement des listes de candidats), et d’un député social-démocrate (pour malversation dans le décompte des voix) lors des législatives des 14 et 28 octobre. Elle avait été sollicitée par la présidente Dalia Grybauskaitė, qui s’oppose à une coalition comprenant les travaillistes. La formation d’un gouvernement mené par le Parti social-démocrate avec Ordre et Justice et le Parti travailliste se complique, note Lietuvos Rytas.

Lietuvos Rytas, Vilnius

Les sages de la Cour constitutionnelle n’ont pas calmé le casse-tête politique

Angela Merkel se rend à Lisbonne aujourd’hui pour rencontrer le président Aníbal Cavaco Silva et le Premier ministre Pedro Passos Coelho, et participer à une réunion sur les relations commerciales entre les deux pays. “Le Portugal a très bien honoré ses engagements”, a déclaré la chancelière à la télévision portugaise, ajoutant qu’”il n’y a pas de raison de renégocier la dette”. Pendant cette visite de cinq heures sur le sol portugais, des manifestations auront lieu à Lisbonne et dans de nombreuses autres villes.

i, Lisbonne

Avé Angela, ceux qui vont mourir te saluent

Après les coupes déjà "traumatisantes" de 2012, la réduction des budgets des régions espagnoles prévue pour 2013 est "le plus grand sacrifice" depuis la retour de la démocratie, note le quotidien. La baisse sera de 6% en moyenne, pour un total de 6,7 milliards d'euros pour les 12 régions qui ont déjà présenté leur budgets.

El País, Madrid

Les régions face aux plus grandes coupes de leur histoire

Deux grandes marches “symbolisant deux visions de la Pologne” ont été organisées dans les rues de Varsovie le 11 novembre, jour de l’Indépendance polonaise. Près de 20 000 personnes ont participé à la Marche de l’Indépendance menée par les organisations nationalistes et d’extrême droite. Quelques milliers de moins ont pris part au rassemblement organisé par le président Bronisław Komorowski. Un troisième cortège d’organisations de gauche a rassemblé moins de monde. Malgré la crainte de ces manifestations à grande échelle, des heurts avec la police ont éclaté seulement au début de la manifestation des groupes d’extrême droite et ont rapidement été contenus. Plus de 130 personnes ont été arrêtées et quelques policiers blessés.

Gazeta Wyborcza, Varsovie

Deux marches, deux Pologne

Les Verts allemands ont choisi Jürgen Trittin (avec 72% des voix) et Katrin Göring-Eckard comme candidats pour les élections législatives de l’automne 2013. Ce ticket, qui associe un Vert historique et une est-Allemande, théologienne et pragmatique, marque un recentrage du parti. Verts et SPD ont déclaré leur volonté de former une coalition pour détrôner Angela Merkel.

Logo – Die Tageszeitung, Berlin

Un vote clair pour une coalition rouge-verte