Suède : Qui veut la peau de M. WikiLeaks ?

23 agosto 2010 – Presseurop Aftonbladet

Cover

"On m’avait mis en garde contre des pièges sexuels", déclare dans une interview exclusive à Aftonbladet le fondateur du site de divulgation WikiLeaks, l’Australien Julian Assange. Le 19 août, Assange avait a fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la justice suédoise pour viol alors qu’il se trouvait en Suède. Le mandat a été levé moins de 24 heures après, faute d’informations suffisantes. Assange nie les accusations et a affirmé au tabloïd suédois, où il vient d’être engagé comme chroniqueur, avoir été "averti que, le Pentagone, par exemple, nous jouerait de vilains tours pour nous détruire".

Factual or translation error? Tell us.